Posts tagged printemps

Vivement le printemps… si je trouve le temps!

ENFIN fini le mois de février!! Ouf, je l’ai trouvé long cette année! Pourtant, il n’avait qu’un jour de plus que l’année dernière! Le printemps s’en vient, avec ses promesses de faire un jardin, de construire plein d’affaires, de jouer dehors avec les p’tits, et de se rendre compte l’automne venu qu’on a pas encore fait la moitié de ce qu’on s’était promis!

C’est fou combien le temps pour soi devient précieux quand on devient un adulte, ou comme j’aime bien le dire avec une pointe de sarcasme: « quand on est dans la vraie vie ». La vraie vie, celle où on court en rond comme un chien qui essaie d’attraper sa queue, ça vous est familier? Une fois qu’on fait ce qu’on voulait faire quand on serait grand, c’est à dire payer une maison, travailler cinq jours sur sept, avoir de charmants enfants qui se transforment parfois en tyrans ou en ouragans, payer des factures, faire l’épicerie, le lavage, l’entretien de la maison qu’on est en train de payer, les repas, etc.

Bon, ok, personnellement quand j’étais petite, mes ambitions étaient un peu différentes. Tout ce que je voulais, c’était pouvoir me coucher à l’heure que je voulais, m’acheter tout ce qui me tentait en écrivant des chèques, avoir des bébés que je changerais d’outfits à tous les dix minutes et grandiraient en m’obéissant au doigt et à l’oeil, sans oublier le plus des plus: manger du mélange à gâteau pas cuit sans que personne ne puisse m’en empêcher… mais quand on entre dans la « vraie vie », on se rend compte que c’est un tout-ti peu plus compliqué que ce qu’on avait imaginé ;)!

On se crée des besoins, on prend des engagements, on remplit notre tête de « faudrait ben que, » on oublie d’y mettre des « ça me tente de, » on regarde nos enfants qui grandissent comme des fleurs sauvages et on se demande comment ça se fait qu’on en a pas profité un peu plus, alors que le matin même, on se surprenait à avoir hâte qu’ils soient plus grands et autonomes, pour avoir un peu de temps à soi… 

Mais heureusement, y’a le printemps! Les journées allongent, on a l’illusion d’avoir quelques heures de plus, on sort de notre hibernation grognonne et on décide de s’attaquer (encore une fois) au « muffin top » avant la saison -oh cauchemar- des costumes de bains (je n’ose plus dire la saison du bikini: je suis en déni complet!) Ce printemps-ci, j’ai envie de d’un peu plus de « ça me tente de »: de jouer dans la terre au lieu de faire LE jardin certifié bio-sans-aucune-mauvaise-herbe-qui-parait-bien-vu-du-chemin… De ramasser des cailloux et faire des châteaux de sable avec les enfants à la plage au lieu de penser sans cesse à rentrer mon ventre parce-que les costumes de bain une pièce ne pardonnent pas grand-chose, finalement! 

Ralentir la cadence, étirer le temps libre, ne pas me casser la tête avec les « faudrait ben que », baisser mes standards, prendre la vie simplement, finalement! 

Comments (8) »